France 2013: rencontre de maîtres mouliniers et dégustation de leurs huiles fraîchement exprimées

OliveOilTour Articles

En fin d’année 2012 et début 2013, une délégation de notre équipe du circuit de l’huile d’olive est allée en France dans la région Hautes Alpes, Provence et Côte d’Azur pour découvrir, comparer et déguster les huiles, olives, tapenades et autres produits locaux, et bien sûr pour parler avec des producteurs et des maîtres mouliniers. Voici un petit résumé de toutes les merveilles que nous voulons partager avec vous. Chaque paragraphe fera l’objet plus tard d’un article que nous développeront dans notre blog, alors si vous voulez en savoir plus, restez connectés !!!
Nous avons fait les marchés, admiré les présentations des olives et avons vu des choses bien particulières comme des olives à saler…

  • grasse-2FRANCE2013-2
  • olives a saler rossignol mill

Ce sont des olives toutes sèches qui sont vendues pour être marinées dans de la saumure bouillante afin que chacun puisse les préparer chez soi et les assaisonner à son goût. Nous avons goûté des spécialités étonnantes comme de la croustinade, une pâte d’olive rouge faite à partir de piments doux et d’oignons.
Nous avons beaucoup apprécié la visite du moulin Rossignol, tenu depuis 4 générations où son propriétaire et son père nous ont gentiment reçus. Ils nous ont fait partager leur expérience de ce dur labeur et nous ont montré comment avec le temps et les avancées modernes, les machines et les hommes ont dû s’adapter. De très jolies presses et moulins anciens à admirer !
Lors d’une agréable visite dans le superbe domaine de la Royrie à Grasse, son producteur Lionel Brault nous a beaucoup appris sur sa production biologique d’huile d’olive. Il a su également nous faire partager sa passion pour obtenir une huile de la meilleure qualité possible en agissant sur tous les paramètres (taille des oliviers, stress hydrique, plantes amies, analyses, récolte, etc.) et en s’efforçant de s’améliorer toujours plus. Bravo pour ces excellentes huiles !
La visite de l’écomusée de l’olivier à Volx a été très édifiante et instructive. Depuis les origines de l’olivier sauvage, l’oléastre, en passant par les méthodes de cultures, les épidémies, les pays producteurs, la fraude, la reconnaissance des différents arômes et un grand etcétéra, rien ne manque !
Nous avons évidemment goûté beaucoup d’huiles délicieuses ! Certaines avec appellation d’origine contrôlée de Haute-Provence (variété principale aglandau) et de Nice (variété principale cailletier) au goût bien différent des huiles de par chez nous : très parfumées, longues en bouche et ne présentant aucune amertume, certaines d’entres elles médaillées d’argent et d’or à Paris en 2012. Ce qui nous a frappé c’est la distinction qui apparaît sur beaucoup d’huiles entre le fruité vert, le fruité mûr et le fruité noir qui décrivent bien sûr des saveurs différentes mais aussi des époques et des techniques de récoltes différentes. À suivre…